Paie internationale : d'une fonction administrative à une ressource stratégique

Le potentiel de la paie : enquête sur la paie internationale 2022

ADP réalise une enquête sur la paie internationale chaque année. Pourquoi?

Chaque année, ADP interroge des responsables de la paie dans le cadre de l'enquête sur la paie internationale. L'objectif de cette enquête est d'évaluer la performance et la résilience de la paie, ainsi que sa contribution stratégique aux multinationales d'aujourd'hui. Les 1 486 répondants travaillent tous dans une entreprise internationale comptant plus de 1 000 employés.

Le rapport de 2022 porte principalement sur les thèmes suivants, en relation avec la paie:

  • Exactitude
  • Efficacité
  • Valeur stratégique
  • Possibilité pour cette fonction administrative de devenir un moteur stratégique pour l'entreprise

Alors que la reprise post-pandémie se poursuit pour les entreprises, ces dernières se concentrent désormais sur l'expansion mondiale de leurs activités. Toutefois, les personnes interrogées ont identifié plusieurs problèmes à surmonter pour que la paie puisse dépasser son rôle administratif.

Quelles améliorations pour la paie internationale?

Améliorations planifiées

À l'échelle mondiale

À l'échelle régionale

Sécurité des données

44%

44%

Exactitude des salaires versés

36%

35%

Capacités de reporting (production de rapports)

32%

33%

Conformité réglementaire

32%

30%

Respect des délais de paiement des salariés

31%

31%

Investissement dans les nouvelles technologies

31%

29%

Mise en œuvre de services partagés

28%

27%

Intégration de la paie aux autres systèmes critiques de l'entreprise

25%

26%

Résultats clés: quatre thèmes principaux

1. La paie ciblée

  • Six répondants sur dix (61%) déclarent que leurs opérations de paie ont fait l'objet d'au moins une cyberattaque au cours des 24 derniers mois.
  • En s'adaptant en conséquence, l'infrastructure de paie aura la résilience nécessaire pour soutenir la croissance future de l'entreprise.

2. Une paie à l'épreuve du temps

  • La complexité et la variabilité croissantes des modes de travail signifient qu'il est plus important que jamais d'assurer la transparence, l'exactitude et l'efficacité de la paie. Par ailleurs, les entreprises ont besoin de personnel, de technologies et de processus de paie qui soient adaptables et évolutifs.
  • Avec un manque de personnel dans les services de paie et les inefficacités auxquelles sont confrontées les entreprises, il n'y a jamais eu de meilleur moment pour intégrer des systèmes et technologies innovants afin d'alléger la charge administrative.

3. Une paie évolutive

  • Plus de la moitié (56%) des répondants déclarent ne pas avoir une connaissance précise de la performance des systèmes de paie, de l'exactitude des salaires versés et des données de paie de leurs sites de par le monde.
  • L'adoption d'une approche intégrée permettra de générer des efficiences et d'améliorer le benchmarking et le leadership central à l'échelle internationale.

4. Stratégie sous-tendue par les données de paie

  • Les données de paie sont prises en compte par les cadres supérieurs pour définir la stratégie, avec près de la moitié (45%) des répondants indiquant que ces cadres demandent de plus en plus à les consulter.
  • Avec une plus forte intégration de la paie aux systèmes métiers, les dirigeants seraient en mesure d'optimiser la valeur qu'ils retirent des données de paie.

Sous le feu des projecteurs

Le rapport démontre que ces données peuvent s'avérer très utiles pour les entreprises, en aidant leurs dirigeants à comprendre les opérations et le personnel. Mais elles peuvent également constituer une vulnérabilité si elles ne sont pas correctement protégées.

Les cyberattaques menacent la continuité de l'activité

Avec l'intensification de la numérisation et de la connexion des opérations, le risque posé par la cybercriminalité est l'un des plus grands pour la continuité de l'activité. Parmi les entreprises victimes d'au moins une cyberattaque au cours des deux dernières années:

  • plus de la moitié (58%) qualifient l'attaque de «majeure» (12%);
  • près d'une sur quatre (24%) déclare que son système de paie a fait l'objet de trois violations ou plus.

Face à cette menace de cyberattaque, certaines entreprises remettent à plus tard la standardisation ou l'intégration des opérations de paie à l'échelle internationale. Cependant, le statu quo les rend vulnérables à d'autres attaques, qui sont susceptibles de nuire à leur réputation et de poser des défis majeurs en termes de conformité réglementaire et d'engagement du personnel. La solution? Des systèmes et des équipes de paie capables de résister à ces attaques grâce à des technologies et des processus robustes et à une formation adaptée.

Donner la priorité à la sécurité des systèmes de paie

Il est impossible d'ignorer les arguments en faveur de la sécurité des données de paie, et il semblerait qu'à l'avenir, ce domaine fera l'objet d'importants investissements. Près de la moitié (44%) des répondants ont l'intention d'améliorer la sécurité de leurs données de paie au cours des deux à trois prochaines années. Le personnel et les clients peuvent accepter une cyberattaque la première fois, mais ils seront moins tolérants si le problème se reproduit. La prévention est essentielle. Le service de paie est dans une position idéale pour prendre l'initiative de la protection des données de paie et de celles des employés.

Combattre les inefficacités de la paie et le manque de personnel grâce à l'automatisation

Étant donné l'importance que revêt la paie pour les entreprises, il est inquiétant que seul un répondant sur trois (33%) rapporte une exactitude moyenne de la paie de 90% ou plus pour l'ensemble de ses territoires. Ce manque d'exactitude est également associé à, et probablement lié à, un manque de spécialistes de la paie. Plus d'un tiers (37%) des répondants indiquent que plus de 10% de l'effectif de leur service de paie a quitté l'entreprise au cours des 2 ou 3 dernières années.

Par ailleurs et peut-être suite à ce phénomène, un nombre croissant d'employés questionnent leur paie plus fréquemment, ce qui augmente la pression à laquelle les équipes de paie sont déjà soumises. Près de la moitié des répondants (45%) déclarent devoir répondre à plus de demandes liées à la paie qu'avant la pandémie.

Administration automatisée

Le contexte actuel offre une occasion unique d'automatiser la saisie et le rapprochement des données en intégrant les systèmes et en ayant recours à l'automatisation robotisée des processus (Robotic Process Automation, RPA). Pourtant, pour plus de la moitié des répondants (53%), le RPA représente moins de 30% des processus de paie. Une adoption plus rapide des technologies d'intégration et de RPA permettrait de considérablement améliorer l'exactitude et l'efficacité et, ainsi, de réduire la charge administrative des employés, qui pourraient alors se concentrer sur des activités plus stratégiques.

Étapes suivantes: les investissements dans les systèmes de paie porteront leurs fruits

La paie peut être un important facteur stratégique de l'entreprise, en lui permettant d'assurer l'agilité, la flexibilité et l'engagement de son personnel tout en favorisant la croissance mondiale. La paie au sens strict (paiement du personnel) ne peut pas évoluer pour contribuer à la stratégie si les employés ne peuvent pas compter sur l'exactitude de leurs relevés de paie ou que les managers n'ont pas facilement et rapidement accès aux données et rapports dont ils ont besoin.

En éliminant les problèmes à court terme et en considérant la paie comme une ressource stratégique, les entreprises peuvent développer une infrastructure qui, grâce à son agilité et son évolutivité, est capable d'évoluer avec elles au cours des 20 prochaines années et au-delà.  Les systèmes et services de paie doivent pouvoir suivre le rythme frénétique du changement. Plus les entreprises attendent ou décident d'adapter leurs opérations tant bien que mal, plus le risque auquel elles s'exposent est élevé. Pour stimuler l'innovation, l'efficacité et la croissance dans l'ensemble de l'entreprise, le service de paie a besoin d'un modèle unifié, mondial, sécurisé et résilient. La paie doit être intégrée au reste de l'entreprise afin d'assurer la cohérence entre les différentes opérations et d'éliminer les tâches administratives fastidieuses.

TAGS: Paie ADP® Global Payroll Tendances et innovation Entreprise multinationale RH Chef d'entreprise